Les obstacles à la méditation

Le plus courant des pièges qui nous entraîne à ne pas méditer, c'est que quand nous nous sentons bien, nous pensons ne pas en avoir besoin, car nous sommes trop occupés à nous sentir bien, à être en relation avec les autres et à être créatifs. De même, lorsque nous nous sentons mal, nous ne pouvons pas méditer parce que nous nous sentons trop mal pour nous concentrer, cela demande trop d'efforts, ce sera pire si on entre en nous, etc. Il existe toujours une bonne raison pour ne pas méditer. C'est un peu comme pour le sport ou les bonnes habitudes alimentaires : nous savons que nous devrions le faire, mais...

 

Le second grand obstacle est bien sûr le temps, ce précieux liquide d'or qui nous file entre les doigts, semble-t-il... Pourtant, en regardant sur une journée le temps qu'on consacre à l'extérieur, il ne semble pas dingue de s'accorder quelques minutes pour l'intérieur. Il s'agit d'une question d'hygiène très intime. Nous avons pris depuis bien longtemps la mauvaise habitude de nous négliger intérieurement et de ne pas considérer comme essentiel ce temps consacré à ressentir ce dont nous avons vraiment besoin pour être bien, centré et réconcilié avec nous-même.

 

La seule solution que j'ai trouvé à ce dilemne est de ne plus me poser la question chaque jour de l'utilité ou du temps disponible à la méditation, mais d'en faire un impératif. Puis, au bout d'un certain temps qui n'est pas si long, l'habitude s'installe dans le quotidien et on commence à ressentir une saine dépendance à la méditation, car elle a tout à coup la même valeur appréciable que le sommeil, la lumière du soleil, l'air frais, ou l'eau claire.

 

Même si méditer est en essence très simple, ce n'est pas toujours facile à pratiquer. Il s'agit d'une discipline de vie, d'un chemin évolutif, d'une exploration intérieure au coeur du grand mystère de la découverte de soi. Toutes les grandes traditions spirituelles du monde insistent sur l'importance et la valeur suprême de la méditation. Nous ne pouvons pas échapper à cette vérité : si nous voulons nous transformer, évoluer, nous guérir, nous devons commencer par nous asseoir, fermer les yeux, faire le calme en nous, nous rendre disponible et être avec nous.

René Mopty

Hypnothérapeute certifié

35 rue des champs

6791 Athus

(province du Luxembourg)

063 433 903

rene.mopty@skynet.be

Contact et plan d'accès

Elodie Mopty

Hypnothérapeute certifiée

0486 10 69 72

 

elodiemopty@yahoo.fr

9 avenue du Mont Kemmel

1190 Bruxelles (Forest)

 

En congé de maternité à partir du 18 mars 2018.

 

Reprise des séances du côté d'Yvoir, ou Namur, en septembre 2018

 

Pour les personnes qui ont déjà fait au minimum une séance d'hypnose, il est possible d'organiser une séance par skype sur demande. Vive la technologie au service de l'humain !